COLLECTIVITÉ – Fonctionnement

Comment fonctionne la Communauté de Communes Chablis Villages et Terroirs ?

Les élus du Conseil communautaire : chaque commune est représentée au sein du conseil communautaire, au prorata de la population.

La Communauté de communes Chablis Villages est administrée par un Conseil communautaire composé de 53 membres. Ce conseil prend les grandes décisions qui engagent la collectivité et vote les budgets.

Le Bureau Communautaire est dirigé par le Président. Cette instance, qui est une émanation restreinte du conseil, participe à la mise en œuvre des projets votés lors du Conseil communautaire comme l’attribution de marchés et assure la gestion courante des affaires de la Communauté notamment la gestion du personnel.

Siègent au Bureau :

  • le Président : Monsieur Etienne BOILEAU (Chablis)
  • les  9 vice-présidents et 2 conseillers communautaires délégués
  • les Maires des communes.

Dix commissions spécialisées préparent en amont les dossiers :

  • Commission des Finances présidée par Madame Jeannine JOUBLIN (Mailly-la-Ville)
  • Commission Economie, aménagement et équipement du territoire présidée par Monsieur Damien GAUTHIER (Maligny)
  • Commission Efficience des ressources, mutualisation et groupement d’achats présidée par Monsieur Jérôme CHARDON (Ligny-le-Châtel)
  • Commission Mobilité, transports alternatifs, politique du logement et du cadre de vie présidée par Monsieur Jean-Dominique FRANCK (Vermenton)
  • Commission Environnement, gestion des déchets et énergies nouvelles présidée par Monsieur Philippe BASTE (Prégilbert)
  • Commission Assainissement et étude transfert compétence eau potable, présidée par Monsieur Raymond DEGRYSE (Venouse)
  • Commission Equipes techniques et travaux présidée par Monsieur Raymond DEGRYSE (Venouse)
  • Commission Tourisme et communication présidée par Madame Marie-José VAILLANT (Chablis)
  • Commission Petite enfance, extrascolaire, périscolaire et école de musique et de danse présidée par Madame Hélène COMOY (Poilly-sur-Serein)
  • Commission Santé, action sociale et équipements culturels et sportifs d’intérêt communautaire présidée par Madame Chantal ROYER (Ligny-le-Châtel)

Que fait-elle ?

Comme tous les établissements publics, l’EPCI est régi par le principe de spécialité. Il ne peut intervenir que dans le champ des compétences qui lui ont été transférées par les Communes membres et à l’intérieur de son périmètre. Ce transfert de compétence emporte le dessaisissement des communes.

Les compétences de la communauté de communes sont définies et proposées par le conseil communautaire, adoptées à la majorité qualifiée par les conseils municipaux des 36 communes.

On entend par majorité qualifiée :

  • soit les 2/3 des communes qui représentent 50 % de la population,
  • soit la moitié des communes qui représente les 2/3 de la population.

La liste de ces compétences est précisée dans les statuts (lien vers le document pdf) de la Communauté de Communes.

Quelles sont ses ressources ?

La Communauté de Communes dispose de sa fiscalité propre. La Communauté de Communes s’est substituée à ses communes membres pour la perception de la Contribution Foncière des Entreprises et perçoit une part additionnelle des trois autres impôts directs locaux (taxe d’habitation, taxe foncière sur les propriétés bâties, taxe foncière sur les propriétés non bâties).

Lors du vote de son budget annuel, le Conseil Communautaire fixe les taux et exonérations applicables à la fiscalité des ménages et des entreprises.

Le budget 2023

La 3CVT a voté ses budgets 2023 le 6 avril dernier. Tous traduisent une double volonté de maîtrise des ressources et optimisation des moyens au service de la population.

Budget Multi-accueil Sucre d’Orge :

-Un maintien des coûts de fonctionnement malgré une augmentation du coût des énergies

-Des investissements précisément fléchés, permettant d’améliorer les conditions d’accueil de l’enfant en crèche tout en diminuant le montant alloué par rapport à l’année 2022

Budget Principal :

-Une diminution des coûts de fonctionnement malgré une augmentation du prix de l’énergie

-Développement de l’équipe pour continuer le déploiement de services à la population

-Des Investissements maîtrisés, avec la poursuite de grands projets

-Maintien de la fiscalité

Budget Assainissement :

-Une diminution des coûts de fonctionnement malgré une augmentation du prix de l’énergie

-La 3CVT maintien le rythme de ses investissements et continue l’homogénéisation de ses tarifs, obligatoire avant 2026

-Tarifs assainissement collectif au 1er juillet 2023 : 50€ part abonnement et augmentation de 5% du prix au m3 en moyenne.

Budget 2023

Téléchargements

> Liste des délégués communautaires
> Statuts de la 3CVT